Pain et liberté vus de prison

 
    • Livre papier

      15,20 €
     

    Présentation

    Le présent ouvrage a été écrit pour témoigner de la prise de conscience par un peuple, jusque là réduit au silence, des enjeux auxquels il doit faire face. Il est aussi l’illustration de la lutte contre la paupérisation des comoriens qui est au cœur de la mobilisation organisée par le RIDJA (Rassemblement pour une Initiative de Développement avec une Jeunesse Avertie), notamment en septembre 2003 à l’occasion des « Marches blanches ».
    Ces manifestations ont fortement marqué l’opinion du fait de leur caractère pacifique, entraînant une adhésion massive de la population.

    La répression qui s’en est suivie, tant sur le plan politique, social que judiciaire, pose non seulement le problème de la lutte contre la pauvreté, mais aussi celui de la liberté d’expression dans un contexte de sous-développement et de déficit de Droit.

    Cet ouvrage nous révèle les conditions particulièrement dégradantes et inhumaines de la détention dans la prison des Comores et de l’utilisation de l’institution judiciaire pour neutraliser les opposants.

    Toutefois la répression aussi impitoyable qu’elle puisse être, ne saurait régler les difficultés économiques et ne peut qu’aboutir à renforcer la détermination de tous ceux qui veulent à l’avenir plus de démocratie et de liberté.

    Sommaire

    Un détenu politique raconte l'horreur des prisons… aux Comores.

    Etant avocat de profession, l'auteur démonte clairement le processus politico-judiciaire mis en place par le pouvoir pour élimiter toute contestation.

    Ouvrages du même auteur

    Ouvrages dans la même collection

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 145 x 200, 128 pages, CouleurEn stock
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :