Hubert Latham - Un pilote méconnu - 1883/1912

 

De Walsh Barbara

Traduit par Léoutre Marie-Monique

 

Editions de l'Officine - Collection : Aviation - juillet 2013

    • Livre papier

      25,35 €
     

    Présentation


    La postérité n’a retenu que sa traversée de la Manche avortée à quelques encablures des côtes anglaises laissant les jours suivants gloire et renommée à Louis Blériot.

    Pourtant à l’époque, il était considéré comme un des plus jeunes et audacieux « hommes volants », d’une adresse froide et raisonnée. Sa virtuosité dans son monoplan Antoinette lui attira une immense popularité, notamment renforcée par le nombre d’accidents dont il se sortit sans une égratignure.

    Fin 1909, il avait été surnommé par les journaux le « Roi des Airs bravant tous les vents ». Sa maîtrise à dominer les éléments contraires, « à s’écraser au sol avec style » sans dommage et avec un imperturbable sang-froid, lui conféra une aura toute particulière, qualifiée de LATHAM-ESQUE, certains affirmaient même qu’il s’agissait d’une protection magique.

    L’ironie du sort voulut qu’après s’être soustrait aux plus grands dangers, il disparaisse à 29 ans au Congo, dans des conditions obscures, officiellement rapportées comme un accident de chasse.

    Sommaire

    Un des pilotes les plus audacieux et donc des plus populaires du début du 20ème siècle. Il fut le 1er à effectuer la traversée de la Manche, mais eut l’infortune d’amerrir… et Blériot se posa sur les falaises de Douvres quelques jours plus tard.
    Ce « Roi des Airs bravant tous les vents » connut une fin tragique à 29 ans, mais en Afrique, chargé par un buffle… !

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 160 x 240, 437 pages, Noir & blancEn stock
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :